Soumission

 

Quelque soit le contexte dans laquelle elle est exercée, la soumission se caractérise par le fait de se soumettre

à quelqu’un,ou quelque chose, de lui obéir, par la force ou non, et d’étre résigné.

 

Ici la représentation met en scène un buste d’homme et un sac de frappe. La partie humaine permet

de personnifierl’objet et de rendre le sac “humain”, objet dont la fonctionnalité réside à prendre des coups,

à servir d’exutoire.

 

Les chaines, permettant d’accrocher l’objet, renforcent l’idée d’aservissement, d’abandon de l’indépendance, d’entrave à la liberté.

 

Enfin le cuir, quant à lui, peut faire référence au fétichisme sexuel, à une forme de soumission volontaire

au profit de pratiques sexuelles et d’un plaisir personnel.